Astuces pour mieux communiquer sur le web…

N°6 : Soigner le contenu Enregistrer au format PDF

Mercredi 11 août 2010 — Dernier ajout vendredi 4 octobre 2013
0 vote

La valeur ajoutée du site conditionne son rayonnement. Les enquêtes le prouvent, le contenu est bien le critère n°1 dans l’appréciation des visiteurs d’un site

Le contenu est roi !

La valeur ajoutée du site conditionne son rayonnement. Les enquêtes le prouvent, le contenu est bien le critère n°1 dans l’appréciation des visiteurs d’un site.
Soyez présent avec un contenu fort ou abstenez-vous ! La vraie valeur d’un site se situe dans son contenu. Or, on rencontre trop souvent des sites creux qui n’ont guère que « Le mot du curé » à proposer…
Vous avez quelque chose à dire ? Un design réussi et un serveur rapide ne sauveront pas votre site si le contenu est pauvre ou mal exprimé…

Comment mesurer la « justesse » du contenu ?

Posez-vous les questions suivantes :

  • La cible à laquelle votre site est censé s’adresser est-elle clairement définie et ceci apparaît-il sans ambiguïté dans le contenu ?
  • Votre site apporte-t-il des réponses aux questions qui intéressent votre cible potentielle ?
  • La crédibilité du contenu est-elle organisée, mise en scène (présence de liens externes illustrant et renforçant le propos) ?
  • Le contenu du site est-il en rapport avec la vocation de votre paroisse ou association, ainsi que l’image de vos produits et/ou services ?
  • La fraîcheur du contenu : un contenu dépassé vous classe illico dans la catégorie « site abandonné »… Il faut donc le renouveler régulièrement.
  • « Le contenu est roi » proclament souvent les webmestres Américains (Content is king !), est-ce aussi vrai pour votre site ?

Valeur ajoutée d’abord

Centrez donc votre site autour de sa principale valeur ajoutée, ce que votre site apporte à ceux qui le consultent plutôt qu’à la présentation de votre société et de ses produits et services… Mieux vaut en dire peu mais être percutant plutôt que de s’étaler vainement et décourager tout le monde !

Ne négligez aucun contenu qui pourrait être utile à vos visiteurs : en particulier, laissez des coordonnées détaillées (adresse, plan,…).

Les mises à jour

La fréquence de mise à jour traduit votre dynamisme.

Quel est l’endroit le plus peuplé du Web ? Le « cimetière du Web » ! En effet, dans la masse des milliers de sites, une faible proportion draine la majorité du trafic. Tout simplement parce que les sites qui ne sont pas mis à jour sont les plus nombreux. Ces sites injustement délaissés s’amassent dans le « cimetière du Web », endroit virtuel de l’Internet où s’entassent les sites oubliés.

Mettre à jour est primordial : la mise à jour fréquente du contenu est une des clés du succès. L’inverse est tout aussi vrai : rien ne sert de « planter sa pancarte » sur le Web si cette dernière reste immuable.

Temps perdu et argent gâché : Cette démarche du type « J’essaye et puis j’oublie » conduit forcément à l’échec : temps perdu et argent gâché, sans compter les dommages en terme d’image.

Dépassé = poubelle : Tout aussi important que le renouvellement du contenu : retirer les pages dont le contenu informatif est dépassé (mais attention à l’erreur HTTP 404… Supprimez l’info mais pas la page !). Il vaut mieux pas d’information qu’une information qui n’est plus valable.
Un site qui ne respecte pas ses propres dates donne immédiatement une piètre image de sa précision et donc de son utilité !

Important pour 36% des visiteurs : Pour plus d’un tiers des répondants des différents sondages organisés régulièrement sur le Web, c’est la mise à jour fréquente d’un site qui motive leurs visites régulières…
Cet aspect est plus important qu’il n’y parait pour éviter de se retrouver dans le « cimetière du Web ».

La page d’accueil, indice du site ! Pour afficher le côté vivant de votre site, faites bouger le contenu et même l’aspect de la page d’accueil. Au pire, concentrez-vous au minimum sur cette page d’accueil car c’est évidemment le morceau le plus "visible" de votre site !

Quand ? La règle d’or est de faire évoluer la page d’accueil, mais avec quelle fréquence ?
Tous les jours , c’est difficile et pas forcément récompensé (sauf à maintenir un fil de news quotidien…).
Tous les mois , c’est tout à fait insuffisant pour conserver l’attention de vos visiteurs.
La semaine  : La bonne fréquence est hebdomadaire. Même si vous ne faites évoluer qu’une page par semaine, soyez régulier et signalez bien cette mise à jour par un rappel adéquat sur la page d’accueil [1].

[1Il est conseillé de modifier sa page d’accueil de façon à ce que la modification apparaisse d’une façon ou d’une autre dès que le visiteur arrive dessus.