Outils pour l’Eglise

Donatio simplifie la quête Enregistrer au format PDF

Mercredi 30 août 2017 — Dernier ajout lundi 22 janvier 2018
0 vote

L’abbé André Perrot teste un nouvel outil auprès de ses paroissiens d’Erquy-Fréhel et Pléneuf : « Donatio ». Le donateur s’enregistre sur Internet et reçoit un carnet de coupons qu’il dépose dans la corbeille de la quête. Explications.

Pourquoi avoir développé l’outil Donatio dans votre paroisse ?

Tout partd’un constat. Bien que la quête revienne tous les dimanches, nombreux sont les paroissiens qui se laissent prendre par surprise ! Il n’est pas rare d’arriver à la messe avec un porte-monnaie vide. Je comprends le difficile compromis qui s’offre aux fidèles entre la générosité et le billet qui servira à acheter le gâteau du dimanche.

En quoi « Donatio » peut-il simplifier la vie des paroissiens ?

C’est une initiative très innovante prise par notre paroisse qui permet de mettre en cohérence nos désirs et la réalité. Le principe est très simple. À partir du site donatio.fr, vous trouverez des informations qui vous aiguilleront. Cela ne vous coûtera rien : vous vous inscrivez en ligne et c’est parti. Vous commandez des coupons de 1 €, 2 €, 3 €, 5 € ou 10 € selon votre choix. Au moment de la quête, vous déposez dans la corbeille le montant souhaité. Chaque mois, la valeur de ces coupons encaissés est prélevée sur votre compte et transférée à votre paroisse.

Quelle est l’importance de la quête dominicale ?

Notre offrande est d’abord et avant tout la mesure de notre participation concrète au sacrifice eucharistique, qui est le don même que le Christ a fait de sa vie pour nous. C’est le sens profond de la quête, illustrée dans l’évangile par l’obole de la veuve, et par le précepte : Que notre main droite ignore ce que donne notre main gauche.

La quête sert en premier lieu à faire vivre la paroisse. Combien sommes-nous prêts à lui donner pour qu’elle rayonne ? Comparons ce que nous donnons à une place de cinéma afin de mettre tes choses en perspective. Or, il y a tant à faire avec nos prêtres, pour que nous soyons ensemble artisans de l’annonce de l’Évangile. N’est-ce pas une priorité ? Vous verrez, avec « Donatio » , plus jamais votre générosité ne sera prise en défaut.

Cet article a été publié dans la revue diocésaine Église en Côtes d’Armor, n°9 de septembre 2017.

Voir en ligne : Le site de Donatio