Plugins de SPIP
Mardi 4 novembre 2014 — Dernier ajout mercredi 5 novembre 2014

Quelques généralités sur les plugins de SPIP Enregistrer au format PDF

0 vote

Un plugin est un paquet logiciel qui complète un logiciel hôte pour lui apporter de nouvelles fonctionnalités. Sous SPIP, ce sont de petits modules que l’on ajoute à volonté pour réaliser une fonction spécifique non prévue au départ.

Qu’est-ce qu’un plugin ?

En informatique, un plugin [1] ou plug-in, aussi nommé module d’extension, module externe, greffon, plugiciel, ainsi que add-in ou add-on en France, est un paquet qui complète un logiciel hôte pour lui apporter de nouvelles fonctionnalités.
Le terme plugin provient de la métaphore de la prise électrique standardisée et désigne une extension prévue des fonctionnalités, par opposition aux ajouts non prévus initialement apportés à l’aide de correctifs (patchs).
La plupart du temps, ces programmes sont caractérisés de la façon suivante :

  • ils ne peuvent fonctionner seuls car ils sont uniquement destinés à apporter une fonctionnalité à un ou plusieurs logiciels ;
  • ils sont mis au point par des personnes n’ayant pas nécessairement de relation avec les auteurs du logiciel principal.

Les plugins de SPIP

Un plugin (également désigné par le nom de « greffon ») est un logiciel permettant d’améliorer ou d’ajouter des fonctionnalités dans SPIP [2]. Il est écrit spécifiquement pour SPIP et respecte un formalisme (une API) qui lui permet d’interagir. Le plugin tire son nom de l’anglais to plug (brancher) car il doit être très facile de le brancher sur SPIP, mais aussi de le débrancher. L’existence des plugins répond principalement à la nécessité d’éviter l’hypertrophie du « noyau » de SPIP —notamment pour des raisons de maintenance— tout en facilitant grandement les possibilités de personnalisation poussée de son fonctionnement. (Source : SPIP)

[2On trouvera une liste conséquente de plugins disponibles

Voir en ligne : Documentation SPIP sur les plugins