Prière RCF

Samedi 7 mai 2016

Jn 16, 23b-28
samedi 7 mai 2016
  par  Philippe Giron
popularité : 11%
0 vote

Le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé et vous avez cru.

 Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Amen, amen, je vous le dis :
ce que vous demanderez au Père en mon nom,
il vous le donnera.
Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom ;
demandez, et vous recevrez :
ainsi votre joie sera parfaite.

En disant cela, je vous ai parlé en images.
L’heure vient où je vous parlerai sans images,
et vous annoncerai ouvertement ce qui concerne le Père.
Ce jour- là, vous demanderez en mon nom ;
or, je ne vous dis pas que moi, je prierai le Père pour vous,
car le Père lui-même vous aime,
parce que vous m’avez aimé
et vous avez cru que c’est de Dieu que je suis sorti.
Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde ;
maintenant, je quitte le monde, et je pars vers le Père. »

Jn 16, 23b-28, © AELF, traduction liturgique

 Commentaire

Cette semaine de la Communication se termine et le hasard des lectures liturgiques semble lui-même se mettre au diapason. Jésus ne dit-il pas : « En disant cela, je vous ai parlé en images. L’heure vient où je vous parlerai sans images ». On peut dire qu’à la radio nous n’avons pas d’images. Mais imagine-t-on un monde sans images ?

En fait, il faut comprendre que les images ici sont les paraboles, ces petits histoires pleines de sens qui adressées au départ aux apôtres et aux disciples, mais que nous apprécions beaucoup. Nous les apprécions car elles nous montrent que finalement le christianisme est assez simple ! Il tient beaucoup dans notre relation à Dieu, aux autres, au monde. À Dieu, créateur de toutes choses à qui nous devons notre existence, et qui a un projet pour chacun d’entre nous. Aux autres, à nos frères et nos sœurs, créés comme nous à l’image de Dieu, au monde aussi, non pas forcément celui dont il faut s’écarter pour ne pas être « du monde », mais le monde de la création, des merveilles de la nature et de l’univers que nous devons protéger. Les Évangiles sont remplis de ces paraboles qui, en quelques mots, nous font comprendre ce qu’il faut retenir du message de Jésus.

Il est pourtant bon, si on le peut, de toujours mieux découvrir le fond du christianisme, à travers son Histoire, ses grands penseurs, ses bases dogmatiques. Mais cela n’est pas nécessaire pour être chrétien, c’est-à-dire disciple de Jésus-Christ. Les apôtres n’étaient pas de grands savants, mais ils ont pourtant suivi le Christ jusqu’au bout.

Le message final de Jésus est simple : « Ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. ». Et qui de nous ne s’est jamais demandé : « J’ai demandé telle chose, j’ai prié pour l’avoir et je ne l’ai pas eu » ? On oublie que Jésus lui-même a demandé à son Père au Jardin des Oliviers : « Éloigne de moi cette coupe ».

Pourtant, nous savons bien que Dieu est à nos côtés, le Défenseur que Jésus nous a promis est là. Simplement, il nous faut nous convertir, porter notre regard en dehors de nous-même. Les réponses qui nous arrivent sont-elles celles que nous attendons ? Prier pour réussir à un examen, gagner au loto ou avoir une belle voiture ne sert à rien. Reste alors le hasard ! Par contre les miracles dans les cœurs sont nombreux et c’est peut-être là qu’il faut porter notre regard. Tous, nous sommes touchés par l’Esprit mais tous ne l’écoutent pas. S’il y a une chose à demander, c’est que nous, nos frères et nos sœurs soyons plus à l’écoute de Dieu à travers sa parole.

Seigneur, tu sais ce dont nous avons besoin, ouvre-nous mieux à ta Parole, pour que que nous soyons plus à l’écoute de nos frères et de nos sœurs.

 Écouter l’émission


Voir le site : La prière du samedi 7 mai 2016 sur RCF-Côtes d’Armor

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus


Bannière denier

Facebook

Facebook

Facebook

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois