Prière RCF

Samedi 27 mai 2017

Jn 16, 23b-28
samedi 27 mai 2017
  par   Josiane Piat
popularité : 17%
0 vote

Le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé et vous avez cru.
Jn 16, 23b-28

 Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Amen, amen, je vous le dis : ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera.
Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom ; demandez, et vous recevrez : ainsi votre joie sera parfaite.
En disant cela, je vous ai parlé en images.
L’heure vient où je vous parlerai sans images, et vous annoncerai ouvertement ce qui concerne le Père.
Ce jour-là, vous demanderez en mon nom ; or, je ne vous dis pas que moi, je prierai le Père pour vous, car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé et vous avez cru que c’est de Dieu que je suis sorti.
Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde ; maintenant, je quitte le monde, et je pars vers le Père. »
Jn 16, 23b-28 © Texte AELF

 Commentaire

Aujourd’hui, l’Évangile nous laisse entendre des paroles d’adieu tendres de la part de Jésus. Il nous fait part de son mystère le plus précieux, Dieu Père est à la fois son origine et son destin : Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde ; maintenant, je quitte le monde, et je pars vers le Père (Jn 16,28). » La beauté et la grandeur du parcours que nous fait découvrir l’évangile de saint Jean depuis Pâques tient dans ce verset. Il prolonge la fête de l’Ascension et prépare la Pentecôte.

Cette vérité concernant la Deuxième Personne de la Trinité ne devrait jamais cesser de résonner dans nos cœurs : vraiment, Jésus est le Fils de Dieu, le Père Divin est son commencement et en même temps sa fin.

Le Fils est parti pour que l’Esprit vienne, celui qui nous inspire. Non pas celui qui décide pour nous, cela ne serait pas digne de Dieu, mais celui qui nous inspire les décisions. Jésus s’efface pour que nous perdions l’habitude de tout attendre de lui. Il n’est plus question pour les disciples de lui demander l’action à entreprendre où la décision à prendre comme on va chercher une consigne. En montant au Ciel, il tourne définitivement nos regards vers le Père et nous prépare à nous laisser guider par l’Esprit. Le Père peut désormais exercer pleinement sa paternité sur ses enfants, les engendrer à sa propre vie. Il nous fait naître à l’Esprit.

Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde ; maintenant, je quitte le monde, et je pars vers le Père. Dans ce verset, saint Jean résume le mouvement du Fils vers le Père, rassemblant en lui toute humanité. Dans ces jours d’invocation du Saint-Esprit, nous prenons la pleine mesure du temps pascal. La Pâque que nous avons célébrée est le passage, de la terre au ciel, du monde à l’intimité de Dieu. Là est notre avenir. La réalité. La vie.

Seigneur, nous sommes éloquents mais dépourvus de sagesse, savants mais insensés, de vrais « visionnaires » qui refusent de voir. Rends-nous assez forts pour voir combien nous sommes faibles, assez aimants pour nous détourner de notre égoïsme, et sages seulement de la sagesse de ta vérité.

 Écouter l’émission


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus


Bannière denier

Facebook

Facebook

Facebook

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois