Prière RCF

Lundi 2 mai 2016

JN 15, 26-16.4a
lundi 2 mai 2016
  par  Philippe Giron
popularité : 11%
0 vote

L’Esprit de vérité rendra témoignage en ma faveur.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Quand viendra le Défenseur,
que je vous enverrai d’auprès du Père,
lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père,
il rendra témoignage en ma faveur.
Et vous aussi, vous allez rendre témoignage,
car vous êtes avec moi depuis le commencement.
Je vous parle ainsi, pour que vous ne soyez pas scandalisés.
On vous exclura des assemblées.
Bien plus, l’heure vient où tous ceux qui vous tueront
s’imagineront qu’ils rendent un culte à Dieu.
Ils feront cela, parce qu’ils n’ont connu ni le Père ni moi.
Eh bien, voici pourquoi je vous dis cela :
quand l’heure sera venue,
vous vous souviendrez que je vous l’avais dit. »

Jn 15, 26-16.4a, © AELF, traduction liturgique

Commentaire

Ce lundi matin, l’Évangile d’aujourd’hui peut faire un peu peur : on nous parle d’exclusion, de mort même. Le texte dit même que si on est tué, les auteurs imagineront que c’est au nom de Dieu.

Il y a toujours eu des persécutions dans l’Église, depuis l’Empire romain, jusqu’à aujourd’hui au Moyen-Orient, en Asie ou bien même il y a quelques dizaines d’années en Amérique du Sud et même en Europe sous les régimes nazis ou soviétiques.

Il faut admettre aussi que nous les chrétiens avons pu être aussi des persécuteurs : pensons aux croisades, ou bien aux régimes dans lesquels le catholicisme était déclaré religion d’état, ce qui semblait pouvoir dire que si on ne l’était pas, on n’était pas un bon citoyen. Depuis Vatican II et le grand texte sur la liberté religieuses Dignitatis humanae, ces temps-là devraient être révolus.

En fait ce texte ne traite pas forcément de ces cas limites, il parle de chacun de nous. Naturellement, il y a le contexte de ces premiers temps du christianisme pendant lesquels la voie nouvelle du christianisme se séparait du judaïsme rigoriste du Temple. Le diacre Étienne sera lui-même une des premières victimes.

Aujourd’hui, les catholiques sont plutôt minoritaires et il est parfois difficile de s’affirmer comme tel : dans notre pays on ne risque plus la mort depuis longtemps, mais on sent bien qu’on nous regarde avec un air étonné. La pire des choses serait de se retrancher dans une soit-disant forteresse que l’on croirait inexpugnable, un peu comme une Ligne Maginot dont on sait ce qui lui est arrivé. Pour cela on va se raccrocher à des images du temps passé, tellement mieux, à des rites rigides, tellement plus rassurants. On oublie simplement de se raccrocher au Christ !

Jésus nous parle d’autre chose : il nous a promis un Défenseur, « l’Esprit de Vérité qui procède du Père ». et « quand l’heure sera venue » dit le texte, nous nous souviendrons de ce qu’il nous avait dit. La vraie réponse à apporter sont les paroles et les actes du Christ. Plutôt que se réfugier derrières des bastions fortifiés, parlons de ce qui nous fait vivre, « vivons en enfants de lumière » comme dit un cantique que nous chantons souvent.

Vivre en enfant de lumière, c’est rendre un témoignage basé sur la vie. La dernière exhortation apostolique du Pape François nous montre le chemin : regardons comment les gens vivent et rencontrons-les à partir de cela. C’est une bonne façon de réduire leur éventuelle agressivité et de montrer que le christianisme que nous vivons n’est pas seulement un échafaudage qui nous empêche de nous écrouler, mais une source d’eau vive.

Seigneur, tu nous envoies un Défenseur, ton Esprit. Fais que nous soyons à son écoute, fais que nos rencontres soient sources non pas de conflit mais de dialogue en vérité.

Écouter l’émission


Voir le site : La prière du lundi 2 mai 2016 sur RCF-Côtes d’Armor

Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus

image Noel


Bannière denier

Facebook

Facebook

Facebook

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois