Prière RCF

Dimanche 21 mai 2017

Jn 14, 15-21
lundi 22 mai 2017
  par   Josiane Piat
popularité : 11%
0 vote

Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur.
(Jn 14, 15-21)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements.
Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l’Esprit de vérité, lui que le monde ne peut recevoir, car il ne le voit pas et ne le connaît pas ; vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il sera en vous.
Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous.
D’ici peu de temps, le monde ne me verra plus, mais vous, vous me verrez vivant, et vous vivrez aussi.
En ce jour-là, vous reconnaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et moi en vous.
Celui qui reçoit mes commandements et les garde, c’est celui-là qui m’aime ; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père ; moi aussi, je l’aimerai, et je me manifesterai à lui. »
Jn 14, 15-21 © Texte AELF

Commentaire

Le texte que nous venons de lire (Jean 14, 15-21) fait partie du discours d’adieu de Jésus à ses disciples (Jean 13 à 17). Il prépare ses disciples à vivre sans lui, et Jésus leur fait ainsi plusieurs promesses.

1re promesse, celle du don de l’Esprit de Dieu :
À la prière de Jésus, Dieu donnera son Esprit aux disciples, qui est nommé « Défenseur »

  • Le Saint-Esprit est celui qui est appelé auprès de nous, pour nous assister dans notre vie, pour nous aider à surmonter les obstacles. Il est notre consolateur. Il nous éclaire et nous guide sur le chemin de nos vies.
  • Le Saint-Esprit est celui qui plaide notre cause, comme un avocat en justice. Il est notre défenseur contre tous ceux qui nous accusent, nous mettent à l’épreuve, nous incitent à faire de mauvaises choses , bref, ceux qui tentent toujours de nous détourner de Dieu.
  • Le Saint-Esprit est celui qui perpétue en nous la présence du Christ ressuscité. En nous, il fait mémoire de la vie de Jésus-Christ. En nous, il agit comme un véritable relais, un réémetteur de la Parole divine qui est vérité. C’est pourquoi Jésus le nomme « l’Esprit de Vérité » (verset 17).
  • Le Saint-Esprit est celui qui accompagne nos célébrations chrétiennes. Il nous aide à y discerner la Parole de Dieu et la Présence du Christ ressuscité, notamment dans la célébration de l’Eucharistie. Plus encore, lorsque nous ouvrons la Bible pour lire et méditer ses textes, la Bible ne devient Parole de Dieu que par l’intervention du Saint-Esprit en nous. Par sa lumière, le Saint-Esprit éclaire notre lecture, il illumine nos cœurs et inspire notre méditation.

2e promesse, celle de la présence de Jésus-Christ :
En parlant du Saint-Esprit, Jésus déclare à ses disciples Vous, vous le connaissez. Par cette expression, Jésus nous dit que nous sommes amenés à éprouver la présence du Saint-Esprit dans notre cœur, dans notre for intérieur, comme expérience intime et personnelle. Ainsi, par le Saint-Esprit, Jésus-Christ fait sa demeure en chacun de nous, il habite en nous, participe à notre vie intérieure, nous transforme en profondeur, il change notre façon d’être…

3e promesse, celle de la vie en Jésus-Christ :
En nous faisant don du Saint-Esprit, Dieu œuvre en nous. Son Saint-Esprit nous fait connaître le Christ ressuscité, il nous fait discerner sa présence et suscite en nous la foi : œuvre de Dieu en nous. Par notre origine divine, nous ne pouvons avoir ou posséder la foi, encore moins l’acquérir ou en hériter. Par contre, nous pouvons la vivre pleinement et librement. Oui, la foi, c’est voir le Christ vivant dans notre vie, c’est lier notre vie à la sienne. C’est ce que dit Jésus aux disciples :  vous me verrez parce que je vis et que vous vivrez aussi . Jésus nous offre ainsi une vie nouvelle, liée à lui-même et à Dieu. Il pousse même ce lien jusqu’au bout, en rendant réciproque la relation qu’il établit avec nous : vous êtes en moi et moi en vous.

Ainsi, Jésus nous fait trois promesses, celle de l’Esprit, celle de sa présence et celle de sa vie. Trois promesses qu’il encadre par une quatrième, celle de l’amour, qui surpasse les trois autres. En effet, Jésus place toujours l’amour au-dessus de toute autre chose. Il l’exprime au début et à la fin de ce passage, à travers deux versets, dont on remarque la réciprocité :
Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements. et Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime.

Finalement, Jésus nous fait la plus belle promesse qui puisse exister : celle de l’amour divin.

Écouter l’émission


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Contact image Jésus

image Noel


Bannière denier

Facebook

Facebook

Facebook

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois