« Chacun son charisme au service d’une même mission ».
Samedi 5 avril 2014 — Dernier ajout jeudi 3 mai 2018

Compte-rendu de la rencontre des Rencontre Tisserands 2014 Enregistrer au format PDF

Paris les 28, 29 et 30 mars 2014
0 vote

Il y a en fait deux rencontres :

  • une le vendredi pour les diocèses « Journée Diocèse et Internet »
  • l’autre samedi et dimanche pour les tisserands, qui peuvent être diocésains mais aussi paroissiaux, de congrégation sur le thème : « Chacun son charisme au service d’une même mission ».

Le thème général : « Chacun son charisme au service d’une même mission ».

Journée « Diocèse et Internet » : vendredi 28 mars 2014

En tout 80 personnes présentes.

  • 10h-11h : Réflexion sur l’évolution des services aux Tisserands (Mgr Hervé Giraud, Anne Keller directrice communication numérique CEF)
  • 11h-12h : Carrefours
  • 12h-13h : Remontée des carrefours
  • 14h15-15h30 : Mix-média.
    Comment penser et mettre en œuvre une stratégie Mix-média ?
    Retour d’expérience sur quelques initiatives.
  • 15h30 : 16h30 : Animer un réseau de présence sur Internet.
    _Enjeux et conditions de la réussite, retour d’expérience.
  • 16h30-17h15 : Évangélisation sur Internet
    Premier bilan du site Jésus sur Internet
    Présentation d’une expérience.

Réflexion sur l’évolution des services aux Tisserands

Vue de l'auditoruim pendant une plénière.
Je suis arrivé trop tard pour profiter pleinement de l’exposé de Mgr Giraud. Quelques points dans le débat sur l’évolution des services aux tisserands (ces points seront repris aussi le lendemain) :

  • L’internet fait pleinement partir de la communication diocésaine. Entre les paroisses et le diocèse il est bon d’appliquer la subsidiarité, que tout le monde ne fasse pas tout deux fois et on doit rechercher la subsidiarité et la mutualisation. Des outils comme MessesInfo permettent de ne plus recopier les horaires des messes sur les sites.
  • Il serait bon de promouvoir le nom de domaine catholique.fr (plus de 800 sites actuellement mais pas tous les diocèses, encore moins les paroisses). On peut disposer d’un nom de domaine en catholique.fr même si on n’est pas hébergé. C’est un plus important pour le référencement.
  • Une réflexion se fait sur les services actuels qui datent pour certains de 1996.
  • Une réflexion est menée sur le lien nécessaire entre réseau des Tisserands er réseau des DEI.

Carrefours

Six carrefours : hébergement, nom de domaine, animation des réseaux diocésains, chantiers inter diocèses, nouvel Espace Tisserand, orientations communication. Chaque carrefour doit remonter 2 convictions et 2 questionnements (non repris ici).

Points importants relevés :

  • Le DEI (délégué épiscopal à l’information) devrait être présent (il l’est parfois) au Conseil épiscopal.
  • La communication doit rester au service de la pastorale.
  • Continuer à développer des « widgets » du genre MessesInfo.
  • Mieux intégrer les mouvements et les congrégations ?
  • Les différences d’âge et de culture rendent les choses difficiles.

L’enseignement qui se dégage et qui dit que nos sites touchent plutôt les catholiques est celui qui a été tiré en 2011 de l’étude diocèses et internet et c’est la genèse du projet de modules d’évangélisation sur internet avec le site Rencontrer Jésus’. C’est aussi l’objectif du projet « Mon mariage à l’Eglise ». Sur ce sujet de l’évangélisation sur le web l’enjeu est vraiment de rassembler les forces sinon la visibilité restera fortement limitée.

Présentation de l’enquête du P. Renaud Laby


Cette enquête est assez connue. Son auteur, prêtre du diocèse du Mans prépare un Master 2 en sociologie sur les sites paroissiaux et diocésains.
Il explique son projet dans la vidéo jointe.

Chantier Mix-Média

Il s’agit de la publication d’information sur les conditions de mise en œuvre d’une stratégie de communication associant les différents médias. Exemple typique : le bulletin paroissial couplé au site web. Le résultat est un gros document qui sera bientôt disponible sur l’Espace Tisserands. Il fait 80 pages et est rédigé sous forme de fiches.

Globalement, ce qui se fait le plus c’est la réduction des coûts du bulletin diocésain remplacé par un document plus léger, disponible sur Internet qui renvoie au site web. Voir les sites de Bellay-Ars, Bordeaux [1], Saint-Denis [2], Créteil [3]. Les coûts n’augmentant pas et la diffusion est beaucoup plus forte. Des revues qui avaient 150 ans et plus ont ainsi changé de statut pour le plus grand bien de la communication diocésaine.

Animation d’un réseau diocésain de présence sur Internet 

Utilisation du multimédia pendant les scéances.
(Vincent Tercelin, notre DEI, a fait partie de ce chantier).

  • Enjeux majeurs du travail en mode réseau
  • Publications de fiches : enjeux, expériences, bonnes pratiques.

Expériences de Clermont (bonnes pratiques), Lyon (usage des réseaux sociaux), Montpellier (le « contributeur »).

La peur des réseaux sociaux n’a plus lieu d’être, ce sont des outils de dialogue avec les visiteurs (Facebook) et de communication avec la presse par exemple (Twitter) incontournables. Les outils de partage de photos et de vidéos sont très prisés.

La formation en ligne, les MOOC [4] a juste été citée.

Évangélisation sur Internet

Projet Jésus sur Internet

  • Travail collaboratif : 30 personnes ont participé.
  • 39000 visites en novembre, 15000 en décembre (chute normale).
  • En 1re page de Google en 15 jours.
  • Il est demandé de le mettre à la une des sites paroissiaux et diocésains.
  • Il est toujours possible de contribuer, pour les œuvres d’art ou même les articles.
    Contact : anne.claire-pirnay chez cef.fr

La suite : des modules sur les sacrements et sur la liturgie.

Une expérience d’évangélisation avec le denier de l’Église

À partir de l’idée qu’on peut rejoindre les jeunes couples catholiques à partir des mariages dans un diocèse, la Province de Reims a choisi de contribuer au site WebCatho et une page Facebook Mon mariage à l’Eglise
Le denier de l’Église est totalement inclus dans la pastorale et ne sert pas seulement à rechercher de l’argent.

Week-end tisserands : Samedi 29 mars 2014

170 personnes présentes.

  • 9h : Accueil
  • 9h15 - 9h30 : Prière et ouverture
  • 9h30-11h : « Complémentaires et différents dans l’Église », intervention de François Moog, professeur en théologie de l’Institut Catholique de Paris.
    Comprendre les enjeux dans l’Église de la diversité et la complémentarité de chacun au service d’une mission commune.
  • 11h-12h30 : Ateliers de formation (voir la liste complète des ateliers)
  • Déjeuner
  • 14h-15h30 : Table ronde « Cultivons nos différences au service d’une même mission »,
    Animée par Sylvie Carnoy, community manager du site internet du Jour du Seigneur
    Les spécificités d’un site de diocèse, de congrégation, de communauté, de paroisse, d’un blog, et leurs complémentarités.
    Avec Natalia Trouiller, responsable de la communication du diocèse de Lyon,
    Valérie Barbe, blogueuse (Jonas Tree) et webmaster pour un site de paroisse,
    Jean-Baptiste Maillard, responsable du site de la communauté de l’Emmanuel
    Fr. Jean-Alexandre de Garidel, responsable des sites internet du Carmel en France et des Carmes de Paris
    -* 15h30-16h : Carrefours Tisserands
  • 16h - 16h30 : Pause
  • 16h30-18h : Ateliers de formation (voir la liste complète des ateliers en annexe)
  • 18h-19h : Eucharistie

La journée commence avec un « mini » office de Laudes animé par la Communauté de Jérusalem. Temps très apprécié.

Exposé de François Moog, professeur à la Catho de Paris, directeur de l’ISPC

François Moog pendant son exposé.
Exposé brillant sur le thème Communion et diversité des dons à partir des charismes. Relecture de Lumen Gentium, des Actes des Apôtres (récit de la Pentecôte).
La communauté est acteur grâce à chacun de ses membres, et ce qui est déterminant c’est notre attitude les uns envers les autres.

Atelier de formation n°1

J’ai suivi : Comment réussir à faire travailler ensemble les acteurs d’un projet ? Assez pointu, avec jeu de rôle.

Table ronde

Animée par Sylvie Carnoy (Jour du Seigneur)
Avec Natalia Trouiller, Valérie Barbe, Jean-Baptiste Maillard, Fr Jean-Alexandre de Garidel.

Difficile de résumer les parcours personnels de chacun. Mais tous sentent qu’ils sont un maillon dans un chaîne, et insistent sur le fait qu’un site est aussi un instrument de dialogue et pas seulement un distributeur d’informations officielles du haut vers le bas. La page Facebook bien utilise est un bon outil pour ça à condition de l’animer.

Carrefours tisserands : L’évolution des services aux tisserands

Le débat a porté surtout sur le nom de domaine et l’assistance. Celle-ci s’avère performante de l’avis de tous. Une réflexion est portée sur les services dont certains datent de 1996…

Pour la promotion du nom : seulement 77 diocèses ont un nom de catholique.fr

Atelier de formation n°2

J’ai choisi Les outils collaboratifs pour un travail en réseau.
À vrai dire je connaissais déjà, à part quelques nouveautés : Hangouts de Google pour la vidéo, WunderList [5] pour suivre des tâches, Cacoo [6] qui remplace MS Visio, Storify [7], OwnCloud, NAS….

Eucharistie

Dans la chapelle de la Maison de la CEF.

Dimanche 30 mars

  • 9h : Accueil
  • 9h30-11h : Table ronde « Annoncer la foi aux périphéries, quels nouveaux langages ? »
    Réfléchir ensemble sur la façon de rejoindre les « périphéries » sur le web, en se nourrissant d’expériences réussies d’évangélisation
    Avec Fr. Thierry Hubert, dominicain, pour Retraites dans la ville,
    le pasteur Marc Schaefer, pour Ze Bible,
    Bruno Chrétien, responsable du site Chrétiensaujourd’hui.com
    Anne Keller, pour le site Rencontrer Jésus
  • 11h-12h30 : Temps de conseils personnalisés
  • Déjeuner
  • 14h-15h : Les projets de la Conférence des évêques de France : le nouveau portail de l’Eglise catholique en France, les modules d’évangélisation, Messesinfos…
  • 15h-16h30 : Ateliers de formation (voir la liste complète des ateliers en annexe)
  • 16h30 : Fin

Table ronde

Rejoindre les périphéries sur le web
La table des animateurs
Avec Fr Thierry Hubert, Pasteur Marc Schaeffer, Bruno Chrétien, Anne Keller (CEF), animé par Natalia Trouiller.

C’est la 12e édition de la « Retraite dans la Ville ». Tous les protagonistes ont un site une page Facebook pour animer leur sujet. Ceux-ci sont très suivis, il y a une demande forte qui ne s’exprime pas forcément clairement de recherche de spiritualité.
Les sites et Pages Facebook demandent une animation spécifique, entre autre pour la page Facebook avec un Community manager.
Pour les ados et les jeunes le courriel n’existe plus c’est la page Facebook qui tend à la remplacer. Il faut être présent sur ces médias .si on veut toucher les jeunes quelque soit notre prévention.
Une constatation : le mot Tisserand a encore réellement un sens, comme celui (ou celle) qui relie des personnes différentes dans un même projet commun..

Les projets de la CEF

Le site de la CEF va bientôt changer, il sera interfacé avec l’annuaire ADEL de Bayard. Il y a 8000 pages à migrer ! Tout devrait être terminé en juin. Les dialogues seront redirigés vers les réseaux sociaux. Techniquement, il sera sous WordPress.
La pastorale des jeunes et Jésus sur Internet ont été abordés, rien de plus que ce qui a déjà été dit. De même le site Narthex.
MessesInfo permet de faire figurer les messes en langues étrangères donc en breton ! Des améliorations ont été apportées pour la programmation des messes. Veut mieux pas d’informations qu’une information fausse !

Ateliers de formation n°3

Pendant un des ateliers
J’ai choisi :
Quel CMS utiliser pour votre nouveau site internet ?
Je voulais avoir une vue d’ensemble mais l’animateur était plutôt « FrameWork » que CMS

Annexes

Une vingtaine d’ateliers ont été proposés au cours du week-end des tisserands, dont vous trouverez la liste ci-dessous, répartis par date et créneau horaire.

Liste des ateliers du samedi 29 mars, de 11h à 12h30

  • Comment orchestrer sa présence sur internet (site internet, réseaux sociaux, newsletter, version mobile, forums…) ?
  • Newsletter : les bonnes pratiques - niveau 1
  • S’initier aux réseaux sociaux - niveau 1
  • Optimiser sa présence sur Facebook - niveau 2
  • Les bonnes pratiques pour rendre son site pertinent sur mobile et tablette - niveau 1
  • Comment réussir à faire travailler ensemble les acteurs d’un projet ?

Liste des ateliers du samedi 29 mars, de 16h30 à 18h

  • Comment réussir la refonte de son site internet ? - niveau 2
  • Les outils collaboratifs pour un travail en réseau - niveau 1
  • Comment utiliser la vidéo sur mon site internet ? - niveau 1
  • Vidéo : techniques de cadre, lumière, son et montage pour faire de bonnes vidéos web - niveau 2
  • Droit d’auteur et droit à l’image
  • Messes Infos

Liste des ateliers du dimanche 30 mars, de 15h à 16h30

  • Des services gratuits et communs pour mon site
  • Comment rédiger pour internet ? - niveau 1
  • Quel CMS utiliser pour votre nouveau site internet ? - niveau 1
  • Optimiser sa présence sur Twitter - niveau 2
  • Intégrer Google + dans sa stratégie de communication - niveau 1
  • Améliorer le référencement de votre site- niveau 1
  • Piloter son site grâce aux statistiques - niveau 1

Mon analyse

Le web comme outil participatif

Nous ne sommes plus à l’époque où on se demandait s’il fallait un site web ou pas pour le diocèse, les paroisses ou le services mais plutôt comment faire pour que l’information qu’ils dispensent soit la plus répandue et la plus pertinente possible.

Le sujet le plus critique est le mix-média, c’est-à-dire l’intégration de plusieurs médias sur le site. Cela suppose que le site web ne soit pas seulement un outil destiné à diffuser de l’information du haut vers le bas, mais un outil qui permette aussi la participation du peuple de Dieu au sens du chapitre 3 de Lumen Gentium. À chaque site naturellement de voir comment mettre cela en place, mais l’exemple peut venir de plusieurs diocèses qui ont déjà mis cela en place.

Dans notre diocèse :

  • 47 paroisses, bientôt 49 sur 59 ont un site web ou sont intégrées dans un site web (Voir Couverture web des paroisses du diocèse).
  • Sur les 25 sites de paroisses, 16 diffusent leurs informations par flux RSS (Voir article 269).
  • Beaucoup reste à faire pour les services !

Très peu de sites autorisent la dialogue avec leurs visiteurs, soit par des forums (modérés) sur leur site, soit par des pages Facebook en lien avec le site web (mieux). Dans le cas d’une page Facebook, il faudrait qu’elle soit animée par une personne dédiée chargée d’animer le réseau de personnes qui se formera grâce à cette page, on appelle cette personne un(e) gestionnaire de communauté ou en jargon un(e) Community Manager. Nos paroisses ne sont pas du tout habituées à cela pourtant c’est la voie qu’il est souhaitable de prendre si on veut que Jésus Christ et nos communautés chrétiennes soient présent sur la toile.

Avoir une Facebook : page Facebook n’est pas diabolique et se gère facilement si on ne fait pas de bêtises. C’est en tout cas un point de passage obligatoire pour toucher les jeunes générations et la pastorale des Jeunes l’a bien compris (Voir article 484).

Relations avec les médias locaux

Quant à :twitter Twitter, il est un outil presque indispensable pour tout communicant qui veut dialoguer avec la presse locale

Quelques exemples de comptes Twitter de médias sur le diocèse :

Pour les relations avec les médias, voir Vincent Tercelin.

[1Journaux du diocèse de Bordeaux : http://bordeaux.catholique.fr/agir-… 

[2Revue du diocèse de Saint-Denis : http://saint-denis.catholique.fr/vi… 

[3Revue du diocèse de Créteil : http://catholiques-val-de-marne.cef… 

[4MOOC : Massive Open Online Course, voir sur Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Cours_en_ligne_ouvert_et_massif 

[7Storify : https://storify.com/

Voir en ligne : Lien sur le site de la CEF